IMAGINEZ JOANA RASPALL

Expérience pédagogique pour les élèves de la 4e à la 6e année

 

 

 

1. STRATÉGIES À DÉVELOPPER

  • Faites une lecture dramatisée de poèmes.
  • Faites des inférences et des déductions.
  • Interprétation créative et collective du poème avec des dessins

 

2.CONNEXION AVEC L'ACTIVITÉ QUI SERA FAITE

Il y a de nombreuses années, j'ai donné un récital de poésie sur Salvador Espriu à Barcelone. La pièce s'appelait  "Le cimetière de Sinera." Ce livre parlait en fait du cimetière d'Arenys de Mar, Sinera lu à l'envers est Arenis (Arenys). Il n'avait jamais lu de poèmes en public.

Il pensait que c'était plus difficile que de lire de la prose ou des nouvelles. Elle était habituée au théâtre, à la magie et à donner la parole aux marionnettes. Je me sentais nerveux, mais j'ai trouvé qu'ils comprenaient ce qu'il disait et exprimaient à quel point il se sentait très amusant et les gens qui écoutaient s'amusaient autant que moi.

Parmi le public se trouvait une personne qui aimait beaucoup Salvador Espriu et vivait à Arenys de Mar. Il m'a invité à visiter le cimetière et m'a fait une visite guidée. J'ai vu en direct les images qui avaient inspiré le travail d'Espriu. Il était très enrichissant et j'ai beaucoup mieux compris sa poésie.

En classe, vous pouvez également réciter de la poésie. Joana Raspall est une écrivaine qui a écrit de nombreux poèmes pour garçons et filles. Elles sont très belles.

Vous pouvez lui rendre un petit hommage, comprendre et apprécier sa poésie en faisant un travail sur certains de ses poèmes.

 

 

 

3. MODÉLISATION AVEC LES ÉTUDIANTS

Nous apprendrons à faire une lecture théâtralisée d'un poème et à l'interpréter avec des images. Tout d'abord, je vais vous lire un poème de Joana Raspall et regarder l'intonation, l'interprétation et les pauses que je fais pour que les gens qui nous écoutent comprennent ce que nous disons.

 

 

LE MAGNIFIQUE LIVRE

«J'ai un livre fait

aux pétales de rose,

éclaboussures de mer

et une odeur de fraise.

Pour faire des lettres d'or,

un papillon

il bat ses ailes,

et le soleil les attire.

Les doigts bleus du ciel

ils écrivent les fables

que n'importe quel œil humain

pouvait lire.

Le vent me dit;

Je les connais par cœur!

Le vent me dit

ou me quittent-ils?

Maintenant, je vais le relire et dessiner individuellement ce qui vous inspire dans ce poème.

 

 

 

4. PARTICIPATION ACTIVE DES ÉTUDIANTS

 

Vous allez maintenant lire les poèmes à haute voix:

 

CHAT ET CHIEN

C'était un chaton maigre,

desnerit,

escarransit,

arraulit

près du feu ardent.

Feu de troncs mal ébréchés,

tordu, empilé,

fumé

sous le pot qui coule.

Non loin de là gisait le chien,

par la cendre

et sale,

agité

pour le teck que j'attendais.

Ils ne se faisaient pas confiance

et ils se regardèrent

tout en retenant son appétit,

pendant que la marmite… faites bouillir cette ébullition!

CHIRURGIE

Le papillon a cassé une aile;

il tombe brisé au pied du rosier.

-Oh, il n'y a pas de médecin qui puisse me guérir!

soupire la pauvre femme. Maintenant, que vais-je faire?

"Ne pleure pas, mon ami," dit la rose.

le plus beau et le plus frais de tout le jardin.

Je vais vous donner un pétale qui peut faire de vous une aile;

l'araignée a une trace et peut vous la coudre.

L'araignée, qui est sage et qui rame toujours,

avec amour le travail est bientôt terminé.

… Et le papillon vole à nouveau

avec une aile blanche et un pétale rose.

 

 

L'arbre solitaire

Pour l'arbre solitaire

Je vais rêver d'une centaine d'oiseaux

qu'ils y nicheront.

L'arbre me remerciera,

et les branches,

de joie ils s'épanouiront!

 

 

L'ÉTOILE BELLUGADÍS

À l'intérieur de l'eau de l'étang

une étoile scintille

comme pour être effacé.

C'est juste que le vent prend un bain;

quand l'eau ne plisse pas

nous pouvons le voir très clairement.

 

Pendant qu'un élève lit le poème. Le reste est dessiné par des trios à trois mains. L'enseignant coordonne la lecture et le dessin.

Ensuite, nous choisissons qui lit les poèmes et qui dessine dans chaque cas.

 

 

5. PARLONS DU TEXTE (PARTAGEZ ET RÉFLEXION)

Maintenant, nous devrons réfléchir à ce que dit chaque poème, comment nous devrions le faire  lire à haute voix pour que nous nous sentions mieux et plus à l'aise pour tirer le meilleur parti du public.

 

Quels mots ne comprenons-nous pas? Pourquoi le score est-il utile?

  • - Métaphores.
  • - Cherchez dans le dictionnaire.

- Regardez les différents signes de ponctuation et demandez-vous s'ils nous aident à mieux lire et à le rendre plus compréhensible pour l'auditeur.

 

Ce que l'auteur veut nous dire  et comment nous dites-vous?

  • - S'il y a des personnages, et comment sont-ils?
  • - De quelle situation parlez-vous?
  • - Est-ce une situation réelle ou inventée?
  • - Quelles émotions souhaitez-vous transmettre?
  • - Les couplets riment-ils? Car ?
  • - Un poème doit-il rimer?
  • - Expliquez-le à la première personne? Car?

Quelle intonation est la plus correcte dans chaque partie du poème?

  • - Intentionnalité  dramatique de mots et de phrases
  • - Pauses et silences
  • - La voix change en fonction des personnages qui parlent
  • - Quelle est la différence entre  lire de la poésie et de la prose?

5. LIEN

Maintenant que nous savons comment le faire. Nous le ferons faire toujours la même lecture dramatisée et les mêmes dessins, dans chaque poème.

J'espère que mon expérience vous sert comme moi à faire aimer la poésie à vos élèves. Voici le résultat du travail effectué.

fr_FRFR